Relation Homme-Femme

J'ai précédemment parlé de la dérive mentale que j'ai constatée dans l'organisation. Personne ne lave le cerveau des dévots d'Amma. On se le lave soi-même pour s'immerger pleinement dans l'organisation. Un article m'a tristement rappelé cette période car il contient des affirmations qui me scandalisent mais que j'aurais chaudement acclamées si je les avais entendus lors d'un satsang sur la plage d'Amritapuri.

Une dévote occidentale a posé une question en septembre 2012 à propos des hommes qui maltraitent ou violent les petites filles et battent leur femmes. Elle rapporte la réponse d'Amma sur son blog, les traductions de l'article sont entre guillemets. Les enseignements de "la sainte" Mata Amritanandamayi sont incroyablement stéréotypés.

"Ceux qui maltraitent femmes et enfants doivent être gérés par la justice"

C'est ce qu'il convient de faire en théorie. Notons tout de même que la justice est souvent défaillante. Il suffit de parcourir les édifiants témoignages de la vague #BalanceTonPorc pour s'en rendre compte.

"L'acte doit être condamné, pas l'auteur"

On connaît cette rengaine. Sur les réseaux sociaux on dit : "il faut séparer l'homme de l'artiste". En résumé, quelle que soit l'ignominie commise par un homme, il a le droit de mener une vie paisible et de faire ce que bon lui semble comme n'importe qui. Quels sont les droits de la victime ? Pleurer discrètement ?

"Il y a peut-être des causes psychologiques profondément ancrées dans les hommes qui commettent des agressions sexuelles envers les enfants et ces hommes devraient faire l'objet d'un traitement psychologique avec soin et attention"

Effectivement les agresseurs sont toujours traités avec beaucoup de soin et d'attention. On fouille leur passé pour trouver des circonstances atténuantes. On cherche tout ce qui est de nature à minimiser leur responsabilité. En parallèle on fouille aussi la vie de la victime pour prouver qu'elle l'a bien cherché quelque part.

"En analysant pourquoi les hommes se sentent supérieurs aux femmes et par conséquent battent leurs épouses parce que c'est un droit, Amma dit que cela vient du fait que traditionnellement c'est à l'homme de gagner le pain quotidien et de protéger la femme qui est physiquement faible et vulnérable par nature"

Lorsqu'on nourrit une personne ça donne le droit de lui taper dessus ? Lorsqu'on est face à un être physiquement vulnérable on a automatiquement une envie de tabasser ? Battre celle qu'on est censé protéger. C'est illogique, non ? C'est une analyse ça ?

"Les femmes aussi sont responsables de cet état de fait car dans leur rôle de mère, elles traitent les hommes comme des créatures supérieures par rapport à leurs sœurs"

Bravo ! Si les femmes se font violer et tabasser, c'est de la faute des femmes. Le terme à la mode pour désigner cette mentalité est "victim blaming". Autrement dit la victime est responsable de son propre malheur, le pauvre agresseur n'y est pour rien.

Alors je pose la question suivante. En Inde les femmes préfèrent souvent avorter lorsqu'elles découvrent que le fœtus est une fille. L'aîné de la famille doit être un garçon sinon c'est l'humiliation en société. Mettre au monde une fille en premier risque de provoquer la colère de la belle famille, qui peut exiger le divorce ou même assassiner leur belle-fille car c'est plus rapide et moins cher qu'un divorce. Est-ce que les mères ont le choix ? Ne sont-elles pas forcées de vénérer le garçon et de mépriser la fille ? N'est-ce pas plutôt la culture qui est cruellement injuste ? Amma, tu es une grande guide spirituelle dotée d'une incommensurable sagesse ou bien une commère qui jacasse au marché ?

"Mais le sentiment de supériorité masculine a été cultivé parmi les hommes depuis tant de générations qu'il est profondément enraciné dans les gènes des hommes. Donc c'est juste une question de temps pour qu'ils acceptent l'égalité et se conduisent mieux. C'est un processus lent et ça arrivera. Amma était plutôt contre les femmes qui se "battent" pour leurs droits. Les changements devraient venir par le chemin de l'amour et de la compréhension et non par la voie de la confrontation"

C'est pas croyable d'entendre des choses pareilles. Comment un changement culturel peut-il survenir tout seul ? Depuis quand existe-t-il des effets sans cause ? Est-ce qu'il ne faut pas au minimum des campagnes de sensibilisation pour provoquer une prise de conscience dans la société ? Lorsque des humains sont piétinés, il faut rester planté là et sourire gentiment en attendant que le bourreau soit touché par la grâce divine ? Pourtant Amma a dit elle-même au début de son discours que les hommes maltraitants doivent être traînés en justice, donc elle sait pertinemment que l'amour et la compréhension ne suffisent pas.

"Amma a été franche en disant que l'émancipation des femmes avait aussi des effets pervers sur la société ; les femmes perdent leurs qualités aimantes de gentillesse de patience et de maternité. L'indépendance financière couplée avec le manque de patience et d'indulgence tend à les rendre arrogantes envers les hommes, ainsi la désintégration du mariage et de la famille est aussi causée par les femmes dans la société actuelle"

Voilà ! Ça fait un moment qu'on a compris. Les femmes sont fautives. Elles sont coupables de tout. Elles ne se sacrifient jamais assez. Au fait pourquoi parler de la désintégration du mariage ? Le sujet de départ c'est la violence des hommes. Que vient faire ici la cohésion de la famille ? Amma bifurque vers un autre débat.

En tout cas c'est dingue sa façon de penser. Si le mari est violent c'est pas sympa mais patience, ça s'arrangera un jour lointain. Par contre si la femme est arrogante c'est la catastrophe, tout se désintègre, il faut immédiatement y remédier.

L'arrogance de la femme est apparemment beaucoup plus grave que la violence du mari. Ne pourrait-on pas chercher des circonstances atténuantes pour elle aussi ? Eh non. La psychologie n'existe que pour l'homme violent. La femme arrogante n'a aucune excuse.

"Amma a dit que la femme indienne devrait pardonner plus, être plus patiente et plus indulgente parce que culturellement en Inde les femmes ont tendance à sacrifier leurs caprices personnels de façon conséquente pour le salut de la famille et le futur des enfants"

Magnifique. Le hors sujet continue. Je rappelle de nouveau la question initiale : les hommes qui tabassent et qui violent. Amma a parlé, baratiné, digressé si bien qu'au final sa conclusion accuse les femmes. Envie de vivre sans se faire tabasser, c'est un caprice ? Si elles se sacrifiaient plus tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes ? C'est ce qu'elles ont fait pendant des siècles. Si ça n'a pas marché pourquoi insister ?

Allez Amma ! Tant de reproches envers les femmes. Au moins un petit conseil pour les hommes violents, non ? Je sais pas. Leur dire de répéter leur mantra quand vient le désir de cogner ou de violer ? Sortir le tapis de yoga pour tenter le corbeau ou le scorpion ? N'est-ce pas à eux de faire preuve de compassion / amour / patience / indulgence ? Non ? Eh bien non. Ce sont les femmes qui doivent encore et toujours faire des efforts, même lorsqu'elles se font tabasser, violer, avorter.

La dévote évidemment enchantée par la réponse d'Amma termine cependant son article sur une note dubitative.


"Mais quant à conseiller ses enfants occidentaux, Amma s'est sentie obligée d'être plus prudente et réservée. En occident l'idée de liberté personnelle et le sens du droit des femmes sont plus ancrés. Les femmes occidentales ne sont probablement pas capables d'assimiler la ligne de conduite qu'Amma donne aux femmes indiennes"

Pas capables ? J'ai déjà entendu ça en Inde. Les indiennes sont fortes, elles savent encaisser. Les occidentales sont faibles, elles s'effondrent pour un rien. La ségrégation raciste est normale chez Amma, ça ne gêne personne.


Revenons à nos moutons. La question de la dévote portait sur les hommes. Comment se fait-il qu'Amma finisse en donnant une ligne de conduite exigeante aux femmes ? Pourquoi elle ne demande rien à ses dévots masculins ? Aucun effort à faire. Aucune réflexion à mener. Aucune remise en cause. Aucune ligne de conduite. Rien du tout ! La photo choisie pour illustrer l'article, résume parfaitement le discours d'Amma.


Signalons tout de même que l'échographie pour connaître le sexe des fœtus est interdite en Inde depuis 1994. Rappelons que le gouvernement s'inquiète de l'augmentation des viols dû au déficit de femmes. D'après les estimations il manque environ 40 millions de filles à cause des avortements ciblés. Il y aurait un million d'avortements de foetus féminins par an. Pensons à ces villageoises qui se font violer collectivement parce qu'un tribunal coutumier l'a décrété pour régler un litige entre hommes. Est-ce une bonne solution de se blinder pour encaisser la violence avec amour, compassion, patience et indulgence ? Est-ce une si mauvaise idée de se battre pour endiguer les injustices sociales ?

Si j'étais encore une dévote d'Amma, j'aurais béatement gobé ces clichés préhistoriques. J'aurais remanié ma vision du monde pour adopter son point de vue. J'aurais déniché une myriade d'arguments pour étayer ses "enseignements". J'aurais éludé les faits concrets susceptibles de démolir son discours. J'aurais adapté mon comportement quotidien pour vivre selon ses precepts.

Dans un coin de ma tête, une petite voix aurait demandé : "c'est pas un peu simpliste et injuste tout ça ?". Une grosse voix aurait répondu : "Et voilà ! Mon ego est de retour pour saboter le progrès spirituel. C'est normal, il a peur de disparaître". On invoque l'ego pour se dire "Arrête de réfléchir", "renonce à tes désirs", "abandonne ta volonté". "Stop Ego" est la formule magique pour dissoudre les questions, éliminer les doutes, rendre le mental propre.

Le lavage de cerveau est un processus volontaire. L'illusion du libre arbitre est dangereuse lorsque les émotions sont sous hypnose. Le mental obéit aux émotions. La tête fournit promptement tout ce que le coeur réclame, même s'il a besoin de prétextes aberrants.

Revenir

Tous les coups de gueule

Relation Homme-Femme

une vertigineuse plongée dans la vision de Mata Amritanandamayi

En savoir plus...

FL : Droit de réponse

Une internaute a souhaité réagir au sujet du controversé parfum d'Amma

En savoir plus...

Piraterie

une sainte vient forcément d'une famille de saints ayant eu des ancêtres saints au sein d'un village de saints

En savoir plus...

Femmes fortes?

le karma est décidément une notion pratique pour excuser les tares de la société

En savoir plus...

URSS tour

un ex-dévot évoque brièvement le "succès éclatant" du tour de Russie

En savoir plus...

Spiritourisme

Lorsqu'on dit qu'Amma est là pour changer le monde, ça ma met en colère parce que le fonctionnement de son organisation est en tout point semblable au fonctionnement du monde

En savoir plus...

Ségrégation

Il y a une autre chose qui m'a choquée dans l'organisation mais dont je ne parle pas spécialement parce que j'ai l'impression d'être la seule à être touchée par ça, c'est la ségrégation

En savoir plus...

Le prix nobel

comment peut-on avoir l'audace de publier un mensonge aussi facile à vérifier?

En savoir plus...

Le poids d'Amma

comme disent les petits enfants ignorants et innocents: "pourquoi elle est grosse la dame?"

En savoir plus...

Opération Darshan Fragrance

voulez-vous sentir l'odeur du darshan à domicile?

En savoir plus...

Pour préparer la paix, préparons la guerre

toujours encline à illustrer les enseignements théoriques de façon concrète, Amma met ce fameux proverbe en pratique

En savoir plus...

Anniversaire politique

l'anniversaire d'Amma est soi-disant la célébration de l'amour universel...

En savoir plus...

La modestie incarnée

les actions d'Amma sont désintéressées. La preuve en image

En savoir plus...

Les règles toxiques

il paraît que les règles permettent d'éliminer les toxines du corps. L'aménorrhée fait donc d'Amma l'incarnation de la pureté absolue.

En savoir plus...

Fermons les yeux par charité

faut-il ignorer les malversations pour que les "oeuvres caritatives" continuent?

En savoir plus...

Ecolo jusqu'au bout du sari

mais en occident seulement. En Inde elle prône tout autre chose

En savoir plus...

Mondial@Amrita

mondialisation? Vous avez dit mondialisation?

En savoir plus...

Amritabusiness

heureusement que les ouvres humanitaires sont là pour chouchouter les futurs hommes d'affaire indien

En savoir plus...

Divines senteurs

le secret de la "divine" odeur d'Amma

En savoir plus...

La vraie richesse

les mérites bancaires, c'est moins fatiguant que les mérites spirituels

En savoir plus...