La violence envers les femmes

Le livre de Gail Tredwell confirme ce que tout le monde sait et sent dans l'organisation d'Amma : elle est relativement conciliante avec les hommes mais impitoyable avec les femmes. Le livre Holy Hell raconte une partie de leur enfer quotidien, où la maltraitance est présentée comme un genre d'éducation spirituelle qu'il faut supporter avec courage et abnégation. Il paraît qu'il faut tuer l'ego. La souffrance est donc perçue comme un passage obligé vers la libération. Mais pourquoi les femmes devraient-elles souffrir plus que les hommes?

Inutile de tenter de s’immiscer dans le cercle des intimes d'Amma pour observer ce phénomène. Il suffit de regarder ce qui est là, sous les yeux de tout le monde :

  • Lorsqu'Amma arrive dans la salle du darshan, elle est accompagnée par toute sa troupe. Les swamis, les hommes en rouge, ont le torse bombé et le regard fier. La swamini, la femme en rouge, est plutôt courbée, souvent le regard dirigé vers le sol, toujours silencieuse

  • Ce sont toujours les hommes en rouge qui récitent la litanie traditionnelle d'une voix assurée lorsque les pieds d'Amma sont honorés. La femme en rouge reste en retrait et murmure les mêmes mots en silence

  • Lors du darshan, Amma est entourée de femmes qui restent debouts, à l'aider pendant des heures. Les hommes vont et viennent, ils donnent un coup de main si ça les chante, il vaquent à d'autres occupations s'ils ont envie

  • Souvent les hommes en rouge, en jaune, en blanc ou en civil sont là, debout derrière elle ou négligemment appuyés sur son fauteuil, ils regardent oisivement le darshan suivre son cours. Ils s'amusent parfois à lui faire la conversation ou à rigoler avec elle pendant qu'elle s'épuise à la tâche

  • Amma a une assistante personnelle, qui remplace Gail Tredwell. En cinq ans, je ne l'ai jamais vue une seule fois! Elle est le plus souvent enfermée dans la chambre d'Amma, doit se lever avant elle, se coucher après elle, obéïr instantannément au moindre de ses ordres jour et nuit. Tout le monde rêve de s'approcher d'Amma mais personne ne souhaite occuper ce poste d'assistante. Curieux, non? En même temps, ça ressemble tellement à de l'esclavage...

Dans ses discours, Amma doit paraître moderne pour séduire les occidentaux et les classes moyennes indiennes alors elle débite les clichés habituellement utilisés pour vanter l'importance du rôle de la femme dans la société. Mais au milieu de la propagande standard, quelques affirmations résonnent de façon curieuse :

"Les femmes aussi devraient faire attention à certaines choses. De nos jours, beaucoup de femmes indiennes portent des pantalons et des jeans. Il n'y a rien de mal à ça. Mais elles ne devraient pas perdre le sens des valeurs"

"Les maux ne s'arrêteront pas en choisissant de s'habiller comme on a envie ou en choisissant d'être avec l'homme qu'on préfère au nom de la liberté"

Qu'est-ce qu'elle veut dire par là? Une véritable chercheuse spirituelle devrait mettre un sari et attendre sagement que ses parents lui trouvent un mari? C'est ça redonner le pouvoir aux femmes selon Amma? Elle ose conclure en disant : "Amma n'est pas une féministe. Elle constate simplement des faits". On ne peut qu'être d'accord avec elle. Pour commencer, une féministe n'aurait jamais prononcé de tels propos. Ensuite, il est vrai que ce sont des faits dans la société hautement patriarcale de l'Inde, ses paroles sont loin d'avoir une portée universelle.

Tous cela et bien d'autres choses me font dire que la violence d'Amma, principalement dirigée contre les femmes, n'est que la répétition bête et méchante de ce qu'elle a subi.

Pour illustrer ce point de vue, on peut prendre l'exemple extrême des exciseuses. Les excisions sont toujours pratiquées par des femmes qui ont elles-même subi cette mutilation. En effet, lorsqu'une femme a été excisée, elle se retrouve face à un choix en tant qu'adulte : soit elle fait ce qu'elle peut pour que personne ne subisse ce martyr, soit elle se venge sur les petites filles en leur faisant subir le même sort.

Il faut beaucoup d'intelligence, de courage, de volonté et de coeur pour accepter que sa propre vie est détruite tandis que d'autres auront la chance de mener une existence heureuse. Il faut beaucoup de force de caractère pour ne pas se laisser ronger par l'aigreur brûlante et la jalousie dévorante.

Malheureusement, au vu des statistiques, on constate que la plupart des mères se laissent envahir par la négativité et décident de faire mutiler leurs propres filles. Certaines femmes décident même d'en faire leur métier. Elles ont appris le mépris violent de la femme dès leur enfance, elles détestent donc les femmes car aucune autre expérience n'est venu remplacer cette connaissance malsaine. Se défouler sur des petites filles fournit un exutoire socialement légitime à leur colère et leur tristesse.

On retrouve exactement le même principe chez Amma. Elle affirme que sa mère a été son premier gourou. Damayanthi traitait la petite Sudhamani comme une sous-merde. Elle s'en est pris plein la gueule mais elle n'est pas la seule. Sa biographie évoque les maltraitances que la mère faisait subir à toutes ses filles. Par contre nulle part on ne trouve de telles anecdotes au sujet de ses fils. Damayanthi était stricte avec tous ses enfants, méchante avec ses filles, cruelle avec Sudhamani. En résumé, les garçons sont des rois, les filles sont des esclaves qui méritent toutes sortes de punitions gratuites et injustes. C'est la leçon qu'elle a ingurgité chaque jour de son enfance, grâce à son gourou maternel.

Visiblement, les maltraitances familiales étaient tellement graves que Sudhamani a eu des troubles psychologiques sévères qui sont présentés comme des signes de sa "divinité". Son hyperactivité est considérée comme la preuve qu'elle est alimentée directement par une sorte d'énergie universelle. Son hypervigilance est censée être la preuve qu'elle est dans un état de conscience supérieur. Elle veille tard la nuit pour donner son darhan? C'est normal. Souvent les personnes traumatisées ne dorment pas la nuit. Aller se coucher est une hantise même lorsqu'elles sont fatiguées. Elle s'active sans cesse? C'est normal. Souvent les personnes traumatisées ne supportent pas l'inactivité. Il faut toujours s'occuper pour ne pas penser. Elle "donne" tellement au monde qu'elle n'a pas une minute à elle? En même temps certaines personnes traumatisées ne supportent pas la solitude. Il faut toujours qu'elles soient entourées de monde pour ne pas sombrer dans l'angoisse. Parfois on la voit méditer. Qu'est-ce qui prouve que dans ces moments là, son cerveau ne carbure pas à 200 à l'heure? Il suffit d'observer le terrible pincement de ses lèvres pour voir à quel point elle est tendue. Lorsqu'elle ne sourit pas, sa bouche forme souvent un anti-sourire inversé vers le bas.

Sourire inversé

 

Je pense vraiment qu'Amma a choisi de reproduire avec ses "filles", ce qu'elle a subi avec sa mère. Sa mère lui a inculqué le mépris violent de la femme, elle répète la leçon qu'elle a apprise dans l'enfance. L'excisée qui ne supporte pas l'insouciance et l'innocence des petites filles, leur coupe la joie de vivre en disant : "courage, c'est pour ton bien, tu seras plus propre socialement". De même, Amma ne connaîtra jamais une enfance heureuse. Elle est désormais prisonnière son rôle de déesse marathonienne aimante. Elle est condamnée à sourire et à embrasser les foules jusqu'à la fin de sa vie, sous peine de perdre son aura divine et la dévotion des foules. Elle ne supporte pas l'insouciance et la liberté des autres femmes qui ne connaissent pas le poids de son fardeau. Alors elle les brise physiquement, émotionnellement ou psychologiquement en disant : "courage, c'est pour ton bien, tu seras plus propre spirituellement"

Revenir

Toutes les réflexions personnelles

La honte

comment ai-je pu être aussi stupide pendant si longtemps?

En savoir plus...

Darshan souffrance

il faut souffrir pour être belle (au niveau spirituel)

En savoir plus...

Un peu plus de clarté?

Amma a-t-elle réussi à échapper à l'obsession planétaire pour la clarté matérielle?

En savoir plus...

Intégrisme galopant

Amma est l'un des pavés du chemin inquiétant que l'Inde est en train d'emprunter

En savoir plus...

Vampirisme

selon moi, c'est ce qu'il y a de plus destructeur avec Amma

En savoir plus...

Pourquoi Amma ne vit pas dans le luxe?

son dénuement n'est-il pas la preuve de son dévouement envers l'humanité?

En savoir plus...

L'énergie empoisonnée

avoir de l'énergie en abondance c'est super mais si elle est toxique, que se passe-t-il?

En savoir plus...

Le danger Amma

qu'est-ce qu'un simple câlin dispensé par une "Grande Figure de l'Humanitaire" peut bien avoir de dangereux?

En savoir plus...

Le rôle de la Miviludes

peut-on éventuellement qualifier cela de complicité?

En savoir plus...

Robin des bois?

Amma prend aux riches pour distribuer aux pauvres?

En savoir plus...

Le lavage de cerveau

comment une telle chose peut-elle se produire?

En savoir plus...