Le lavage de cerveau

Avant d'intégrer cette organisation, j'avais un état d'esprit plutôt indépendant. J'ai toujours refusé d'adhérer à quoi que ce soit à 100% parce que je partais du principe que tout le monde peut se tromper, qu'on ne connait jamais les véritables intentions des uns et des autres. Il m'était difficile d'accorder de la crédibilité aux groupes qui prétendaient être sur la bonne voie sans pouvoir le prouver. Effectivement en matière de spiritualité, tout est question de foi alors il faut souvent qu'elle soit aveugle pour se maintenir dans le temps. Au sein de cette organisation, tout a changé sans que je m'en rende compte. Ce n'est que lorsque j'en suis sortie que j'ai compris à quel point j'avais dérivé.

Au début, j'avais un peu peur parce que j'étais évidemment influencée par les discours anti-sectes, prêchés entre autre par la Miviludes. Je suis restée à distance et j'ai observé l'organisation d'Amma en France. Pas de réunion pour imposer une doctrine, chacun est libre d'aller et de venir, chacun est libre de penser ce qu'il veut... Impeccable, il n'y a aucun lavage de cerveau. Rassurée, je me suis investie un peu plus. J'ai acheté quasiment tous les livres soi-disant écrits par Amma, parce que je suis très curieuse, je cherche des réponses, je cherche à avancer.

La première chose qui m'a surprise c'est qu'en lisant ces ouvrages, j'avais l'impression de retrouver exactement les mêmes dogmes que le catholicisme de mon enfance, mais formulés différemment. Je me suis dit que c'était normal, les mots changent mais les concepts sous-jacents sont universels.

Ainsi, les notions de péché et de karma sont formulées différemment mais elles mènent exactement au même résultat : "sois sage, gentil et obéissant si tu veux éviter les ennuis après ta mort". La différence c'est que le catholicisme se contente de menaces expéditives tandis que l'hindouisme développe toute une théorie logique et abondamment documentée.

Et puis petit à petit j'ai abandonné mon libre arbitre et ma volonté. Par exemple si un truc bien m'arrive alors c'est la grâce d'Amma. Si un truc fâcheux m'arrive alors c'est Amma qui veut me faire grandir. Si un truc vraiment infecte me tombe dessus alors heureusement qu'Amma a limité les dégâts sinon le choc aurait été plus douloureux. Tout venait d'Elle, tout était à cause d'Elle et ce n'était même pas la peine de chercher à comprendre, Elle savait mieux que moi ce qui était bon pour moi.

Des petits bouts de culture indienne se sont petit à petit insinués dans mon esprit. Par exemple Amma aurait soi-disant affirmé que les hommes ont 3 voies pour atteindre la libération : le jnana yoga (yoga de la connaissance), le bhakti yoga (yoga de la dévotion) et le karma yoga (yoga de l'action). Les femmes sont plus chanceuses car elles ont une quatrième voie que les hommes n'ont pas. Et cette quatrième voie est... l'obéissance absolue au mari!!!

Le jour où j'ai entendu des français affirmer cette imbécilité en France, mon premier réflexe a été d'être choquée. Mon second réflexe de parfaite dévote a été de me dire que j'étais profondément ignorante et qu'Elle avait forcément raison. J'ai donc rationalisé.

Effectivement, obéir inconditionnellement à un humain imparfait est LE meilleur moyen pour tuer l'ego. Les femmes mariées à des connards sont hyper chanceuses en fait. Et celles qui se font tabasser par leur mari, est-ce qu'elles devraient accepter leur sort avec gratitude car elles sont sur une voie express qui mène tout droit à la libération? Est-ce que les femmes qui sont heureuses en couple, célibataires ou homosexuelles sont spirituellement pénalisées? Et pourquoi un homme ne peut pas atteindre la libération en obéissant inconditionnellement à une mégère hystérique? Ohlala! Qui suis-je donc pour oser questionner les enseignements de La Sainte Incarnation Divine?

C'est ainsi qu'au nom de la spiritualité, on gobe tout et n'importe quoi. On remanie sa mentalité pour absorber avidement les petits bouts de pseudo-connaissances spirituelles qui circulent. En d'autres termes on se lave le cerveau soi-même. Pourquoi? Pour pouvoir rester sous le parapluie spirituel de l'organisation en toute circonstance. Pour continuer à baigner dans l'ambiance solidaire, chaleureuse et protectrice où qu'on aille, quoi qu'on fasse. Pour rester connecté au réseau même lorsqu'on est seul chez soi ou au milieu d'une foule anonyme. On s'aveugle soi-même, on se voile la face volontairement, on neutralise son propre bon-sens pour conserver le sentiment d'avoir enfin trouvé un foyer divin, aimant, universel, éternel, indestructible. Un foyer subtil et immatériel dont on sent la présence puissante et rassurante 24h sur 24, car il est vivant dans notre tête et dans notre coeur.

Je n'y suis restée que 5 ans mais il m'a fallu environ 2 ans pour nettoyer les dégâts. Il m'a fallu énormément de temps pour retrouver mon bon sens, ma volonté, mon libre arbitre. La rédaction de ce blog a joué un grand rôle dans le nettoyage émotionnel et mental. Et puis j'ai jeté un regard sur mon passé et sur le présent des autres. Comment ça se passe pour les autres?

Il y a globalement 3 catégories d'autres.

La grande majorité des "dévots" suivent Amma de très très très loin. Ils viennent la voir une fois par an, ils visitent très occasionnellement le centre, ils n'ont jamais lu le moindre livre. Donc au final ils ne sont quasiment pas exposés aux enseignements et à l'état d'esprit ambiant. Ils papillonnent de maîtres en maîtres, ils butinent des gouttes de spiritualité de-ci de-là. Ils n'ont aucune idée de ce que ça fait d'être lavé du cerveau parce qu'ils gardent leur libre arbitre de "fleur en fleur". Ils ont tous les avantages sans subir les inconvénients. Vu qu'il ne savent quasiment rien sur Amma, ils fantasment énormément et projettent leurs désirs de spiritualité sur elle. Ce sont eux les plus grands colporteurs de rumeurs au sujet de sa soi-disant divinité. Le bouche à oreille fait circuler les récits de miracles les plus improbables. Ils la soutiennent financièrement en achetant les produits ou en faisant des dons. Ils suivent Amma pendant de nombreuses années car ils ne voient que le côté joyeux de l'organisation.

Une petite minorité de personnes sont beaucoup plus investies. Et cette petite minorité peut être divisées en 2 sous-catégories : les naïfs et les indépendants. Les naïfs, j'en ai fait partie. Ils obéissent aveuglément aux dogmes, ils suivent les enseignements, les ordres et les protocoles, ils s'efforcent de faire preuve de bonne volonté même lorsqu'il faudrait hausser le ton. La vie en communauté est parfois dure pour eux, surtout s'ils n'ont pas assez de caractère pour éviter de se transformer en petits serfs corvéables à souhait. Les indépendants font ce qu'ils veulent. Ils font leur petit marché dans ce qui est disponible, ils suivent quand ça les arrange et ils n'en font qu'à leur tête quand ça leur convient mieux. Ils ressemblent un peu à ces catholiques hypocrites qui font des tas de saletés puis vont se confesser pour effacer l'ardoise divine avant de recommencer leurs méfaits. Ici, la confession consiste à se dire : "je suis en chemin, le chemin est super long, il s'étale sur plusieurs incarnations donc j'ai largement droit à l'erreur". Inutile de préciser que le sale boulot tombe toujours sur le dos des naïfs, pendant que les indépendants profitent des divers bonus et récompenses. Les naïfs craquent occasionnellement et ils viennent régulièrement grossir les rangs des ex-dévots, écoeurés par les dérives malsaines dont ils ont été les témoins.

Une poignée de personnes consacrent toute leur vie à l'organisation et là aussi il y a 2 sous-catégories : les proies et les requins. Les proies sont d'une naïveté presque indécente, tandis que les requins sont d'une ambition féroce. Les proies se font laminer par l'organisation. Elles donnent tout ce qu'elles ont et ne récoltent que des ennuis en retour. C'est un peu ce qui est arrivé à Gail Tredwell. Les requins tirent les ficelles de l'organisation. Ils considèrent que le fait d'être les collaborateurs d'une déesse vivante les placent au dessus des lois humaines. Ils considèrent que ça leur donne tous les droits et ils ne se privent pas d'en abuser. Dans la mesure où proies et requins ont bâti leur vie entière autour d'Amma, ils s'accrochent vigoureusement à l'organisation, quitte à s'auto-détruire, à détruire les autres, à verser dans l'illégalité ou l'immoralité. Ils s'acharnent à étouffer tout scandale naissant car la chute de l'organisation signifie l'écroulement de leur propre vie.

On ne peut évidemment pas mettre les êtres humains dans des cases bien nettes. Chacun suit Amma en mélangeant divers éléments des profils ci-dessus. C'est ainsi que des dévots occasionnels font du bénévolat, des dévots investis font aussi des dons, certaines proies tentent de tirer aussi les ficelles de l'organisation. Il n'en demeure pas moins que la majorité des dévots d'Amma sont les plus enthousiastes alors qu'ils ne savent rien d'elle, tandis que ses plus proches disciples peuvent se montrer sans scrupule.

Quelle est la cause de toutes ces perversions?

Dans le monde new age, le mot "spiritualité" est synonyme d'émotions intenses. Dieu est censé être en nous mais nous ne percevons rien de particulier au quotidien. Qu'y a-t-il en nous? Des organes qui fonctionnent, des pensées abstraites qui traversent fugitivement notre mental. Et puis il y a les émotions qui mettent le corps tout entier en mouvement. Lorsqu'elles sont vraiment intenses, elles peuvent modifier l'état de conscience, provoquer des guérisons ou déclencher des perceptions extra-sensorielles. On commet alors l'erreur de prendre cela pour des phénomènes spirituels ou des manifestations du divin en nous.

Ainsi, il suffit de trouver le "maître" ou le "groupe spirituel" qui provoque en nous des émotions bouleversantes, pour que nous renoncions à tout, croyant ainsi être sur les traces de dieu. Bon sens, libre arbitre, volonté, possessions matérielles... on jette tout à la poubelle. D'ailleurs ça tombe bien, les enseignements nous incitent à nous en débarrasser en affirmant que le mental et l'ego sont des sales bêtes qui nous induisent en erreur. Et puis l'argent aussi nous égare, alors autant en faire don à l'organisation pour sauver notre âme.

Lorsque notre entourage perçoit des glissements inquiétants dans notre personnalité, c'est nous et nous-mêmes qui faisons tout pour ignorer leurs appels à la raison. Leurs sermons moralisateurs et matérialistes nous assomment. Ils nous cassent les oreilles. Ils nous écartent du droit chemin. Pour mieux profiter de la chaleur du foyer divin universel, on s'enferme avec ceux qui sont dans le même état "spirituel" que nous. On se coupe petit à petit de ceux qui sont restés frileusement enfermés dans le malheur du monde matérialiste. Les pauvres, ils ne peuvent pas comprendre ce qu'ils ratent.

Voilà ce que j'ai constaté en m'observant et en voyant les diverses réactions des dévots après mon départ de l'organisation. On se lave soi-même le cerveau sous le coup d'émotions intenses, pour de profondes raisons psychologiques propres à chacun. Mais rendons à César ce qui appartient à César. On se lave soi-même le cerveau avec le savon fourni par l'organisation. Une personne d'essence réellement divine ferait des merveilles sur les personnes qui suivraient aveuglément son sillage. Malheureusement les gourous, maîtres et autres guides basent leur prétentions sur des séries de mensonges savamment élaborés. Amma ment beaucoup pour entretenir implicitement sa légende forgée de toute pièce.

Revenir

Toutes les réflexions personnelles

La honte

comment ai-je pu être aussi stupide pendant si longtemps?

En savoir plus...

Darshan souffrance

il faut souffrir pour être belle (au niveau spirituel)

En savoir plus...

Un peu plus de clarté?

Amma a-t-elle réussi à échapper à l'obsession planétaire pour la clarté matérielle?

En savoir plus...

Intégrisme galopant

Amma est l'un des pavés du chemin inquiétant que l'Inde est en train d'emprunter

En savoir plus...

Vampirisme

selon moi, c'est ce qu'il y a de plus destructeur avec Amma

En savoir plus...

Pourquoi Amma ne vit pas dans le luxe?

son dénuement n'est-il pas la preuve de son dévouement envers l'humanité?

En savoir plus...

L'énergie empoisonnée

avoir de l'énergie en abondance c'est super mais si elle est toxique, que se passe-t-il?

En savoir plus...

Le danger Amma

qu'est-ce qu'un simple câlin dispensé par une "Grande Figure de l'Humanitaire" peut bien avoir de dangereux?

En savoir plus...

Le rôle de la Miviludes

peut-on éventuellement qualifier cela de complicité?

En savoir plus...

Robin des bois?

Amma prend aux riches pour distribuer aux pauvres?

En savoir plus...

Le lavage de cerveau

comment une telle chose peut-elle se produire?

En savoir plus...