Business militaire

Amma, incarnation de l’amour et de la compassion, aime les hommes qui manient les armes. Elle multiplie les gestes en leur direction. Il existe des sessions de méditation IAM pour réduire le stress au sein de l’armée. Elle organise le forum de présentation pour inciter ses étudiants à s’engager. Ses chercheurs interviennent de temps en temps dans des séminaires sur la recherche technologiques pour l'armement militaire. Une rencontre au sommet a eu lieu pour que ses universités développent des outils dans le domaine militaire, comme des bunkers légers. Jetons un œil curieux sur les 2 récents liens d’amitié qu’elle a tissés avec eux.

Les chercheurs de l’université Amrita Vidyalayam ne chôment pas. L’un d’entre eux a mis au point un gilet pare-balle plus léger que les équipements conventionnels. L’inventeur se nomme Shantanu Bhowmick, chef du département d’ingénierie aérospatiale à l’université de Coimbatore. Il a dédié sa découverte à Subhas Chandra Bose. Ce nationaliste a fait enrôler des milliers d’indiens dans des légions sous pavillon Allemand lors de la dernière guerre mondiale. Le but était d’amener l'Allemagne à envahir l’Inde pour se débarrasser des anglais. Il a ensuite tenté la même manœuvre avec le Japon et la Russie. Sa détermination à lutter contre la colonisation anglaise est saluée. Par contre ses alliances avec les régimes fascistes pour parvenir à ses fins mettent ses supporters mal à l’aise.

Vu que ces gilets parballe sont destinés à équiper l’armée indienne, on se doute bien qu’il s’agit là d’un juteux contrat commercial public/privé. Effectivement  le projet estimé à plus de 12 millions d'euros sera financé à 90% par le gouvernement indien. Notons ce détail intéressant. Les dévots du monde entier font des dons pour les œuvres humanitaires d’Amma. Les dons servent entre autres à construire les universités. Les chercheurs qui y travaillent inventent des produits innovants qui sont vendus à prix d’or au grand public ou au gouvernement.

Les gens qui sont impressionnés par le succès des entreprises d’Amma devraient se pencher sur les faits. Amma monte des business sans avoir à supplier les banques d’agréer ses projets. Les dévots occidentaux sur-diplômés mettent bénévolement à sa disposition leurs compétences et leur carnet d’adresse mondial. Si toutes les startups pouvaient ainsi bénéficier d’un financement constant non remboursable, d’une main d’œuvre sur-qualifiée gratuite et de partenariats internationaux à titre gracieux, leur croissance serait spectaculaire, elles seraient très vite rentables, leur déloyale compétitivité serait vite épinglée par les autorités.

Est-ce qu’on pourrait commencer à se poser sérieusement des questions ? En occident Amma attire surtout des écolos en mode Zen-Bio-AlterMondialisme tandis qu’en Inde la majorité de son fan club est plutôt orientée mondialisation, performance économique, extrême droite, nationalisme, fascisme et force militaire. N’est-ce pas un peu étrange ?

L’autre lien d’amitié militaire est surprenant. AIMS, l’hôpital initialement destiné à soigner les pauvres sans ressources, a conclu un partenariat avec l’armée du Bengladesh. Les soldats en activité ou à la retraite auront droit à des soins haut de gamme. Leur famille bénéficiera des mêmes largesses. A cette époque, l’armée n’avait pas de mission à caractère humanitaire. Bien au contraire, elle luttait contre les rebelles Rohingyas à la frontière avec la Birmanie.

Amma a donc soutenu une armée qui se battait contre la minorité des rebelles. Ces rebelles musulmans étaient depuis de nombreuses années en lutte contre la majorité bouddhiste. C’est suite à l’attaque d’un poste de police Birman par les Rohingyas que la répression et l’exode massif ont commencés. Qu’est-ce qu’une dirigeante spirituelle va foutre dans ce merdier politico-religieux ? Elle a donné un gros coup de pouce à l’armée bouddhiste et elle royalement ignoré les civils musulmans fuyant le génocide. Elle se mêle de cette histoire lorsque ça arrange ses petites affaires. Quelles sont ses objectifs réels ?

Amma prétend s’être incarnée pour nous guider spirituellement. Pourtant les soldats lourdement armés qui se tiennent derrière elle durant le darshan en Inde devraient mettre la puce à l’oreille. Elle fait apparemment l’objet de sérieuses menaces de mort. Qui voudrait assassiner une gentille dame âgée qui distribue des câlins et des bonbons parce qu’elle veut répandre l’amour sur terre ? Les forces du mal à l’œuvre dans le monde seraient elles en colère du fait de sa bénéfique influence dans le monde ? Est-ce qu’une bataille spirituelle oppose notre championne divine aux légions obscures qui réclament notre allégeance à leurs sombres desseins ? N'est-ce pas un peu ridicule comme théorie ?

Pourquoi ne pas envisager les choses de façon réaliste ? Grâce à leur compétitivité déloyale, les business d’Amma sont des rouleaux compresseurs qui jouent un rôle important dans l’économie indienne. Par conséquent elle est très proche du pouvoir politique. Elle doit aider le gouvernement à implémenter ses stratégies géopolitiques. En échange elle bénéficie d’une immunité totale lorsqu’elle est dans l’illégalité. Son rôle politico-économique commence à lui attirer des ennemis et des ennuis. Elle est obligée de maintenir tant bien que mal la façade humanitaire pour ne pas perdre sa réputation, ses soutiens et surtout sa principale source de financement : les foules occidentales aisées, émues par son image de sainte compassionnelle. C’est plus logique comme explication, non ?

Revenir

Toutes les nouvelles alternatives

Business militaire

Amma multiplie les déclarations d'amour envers les militaires

En savoir plus...

Blanchissement traditionnel

parce que ce n'est pas bien de blanchir une peau noire avec des produits chimiques

En savoir plus...

Divins commandos

Mais non, ce n'est pas pour elle-même qu'elle fait tout ça. Elle n'a peur de rien. C'est uniquement pour rassurer ses dévots inquiets

En savoir plus...

Parents d'élèves emprisonnés

Que fait-on lorsque des parents d'élèves sont en colère contre un établissement scolaire?

En savoir plus...

Sagesse stoïque

nous avons généralement peur de la mort mais elle est exceptionnelle, elle n'a peur de rien

En savoir plus...

Gurukulam?

Amma met vraiment l'accent sur l'éducation. Elle affirme notamment que le fonctionnement de ses établissements éducatifs est calqué sur le modèle des gurukulams. En quoi cela consiste concrètement?

En savoir plus...

Chères études

à quoi s'attendre lorsqu'on décide de s'inscrire dans une école ou une université du réseau Amrita?

En savoir plus...

Protection humaine

cent mille fois plus efficace que n'importe quelle protection divine

En savoir plus...

Les vilains petits rationalistes

ils versent une goutte d'impopularité (censurée) dans un océan de louanges (orchestrées)

En savoir plus...

Liens utiles

quelques sites internet utiles à consulter

En savoir plus...

Nano & Techno

Amma! La grande figure de l'humanitaire. La championne de l'écologie. Chantre de l'amour et de la paix.

En savoir plus...

Les Ammas et la dévotion sélective

plusieurs Ammas sont l'objet de dévotion intense. Pourquoi?

En savoir plus...

Amma et le RSS

le mariage est maintenant officiel, Amma soutient publiquement le groupe d'extrême droite

En savoir plus...

L'argent s'évapore

il n'arrive pas à destination contrairement à ce que prétendent Amma et son organisation

En savoir plus...

Protection divine à géométrie variable

beaucoup de gens pensent qu'Amma les protège en toute circonstances. Tant mieux pour eux et tant pis pour lui...

En savoir plus...

Sudhamani et Balu

qu'en est-il réellement de leur relation?

En savoir plus...

Les véritables artisans d'ETW

les hommes qui ont créé et développé l'organisation

En savoir plus...

Le fameux FCRA

la seule pièce comptable publiquement disponible vaut vraiment le détour

En savoir plus...

Violence, censure et autres malversations

Amma prétend répandre l'amour et le compassion sur terre, on ne peut pas dire que ce soit un franc succès

En savoir plus...

Pas cool les impôts

personne n'aime les payer, pas même la "Sainte"

En savoir plus...